Soin contre l’ hypertrophie cicatricielle

C’est quoi une cicatrice ?

Afin de refermer rapidement la plaie après une incision, les cellules cutanées se multiplient et synthétisent les éléments qui les entourent, tels que le collagène ou l’élastine

Un nouveau tissu fibreux se crée : la cicatrice. 

Toute incision chirurgicale conduira à la formation d’une cicatrice, dont l’aspect final va dépendre de plusieurs facteurs :

Comment se déroule le processus de cicatrisation ?

Premiére phase

La cicatrisation d’une plaie chirurgicale se déroule principalement en 3 phases.

La première phase débute juste après l’intervention et dure environ 15 jours. 

Les cellules de la peau se multiplient et synthétisent les composants du derme (fibres de collagène et d’élastine notamment). 

La cicatrice est généralement fine et peu visible.

Deuxième phase

Ensuite, au cours des premiers mois post-opératoires, la cicatrice va évoluer, signe d’un remodelage en profondeur. 

La cicatrice devient inflammatoire, c’est-à-dire plus rouge, parfois dure et boursouflée et des démangeaisons sont fréquentes. 

Elle sera également légèrement surélevée par rapport à la peau avoisinante. 

Le processus cicatriciel naturel progressant, la coloration de la cicatrice va ensuite s’atténuer, et son volume diminuer. Ce stade dure en moyenne 3 à 6 mois.

Troisième phase

La cicatrice rentre ensuite dans sa dernière phase où elle commence à blanchir et à s’assouplir, la phase de remodelage.

Au terme de ce processus plus ou moins long, qui peut durer jusqu’à 2 ans, la cicatrice prendra son aspect final : plus blanche, souple et insensible.

Comment la pratique du Kobido peut-elle agir sur la cicatrice post-opératoire ?

HYDRATE LA CICATRICE

Pour commencer, il est déconseillé de gratter la croûte de votre cicatrice lors de la guérison. 

Il est recommandé de l’hydrater en profondeur, grâce au massage facial Kobido avec de l’huile végétale. Ainsi, les tensions de tiraillements sont réduites et tous les éléments nécessaires à la régénération de la peau sont stimulés. 

MASSER LA CICATRICE

Masser la cicatrice permet :

(Les fibroblastes s’occupent principalement de l’entretien et du métabolisme des tissus).

Les massages sont possibles dès que les croûtes ont disparu. 

Le procédé débute doucement puis adopte plus de profondeur lorsque la cicatrice est ancienne. 

La régularité est ici très importante pour obtenir de bons résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.